Historique et objectifs
  Actions dans le village
  Accueil d'hôtes
  Création et éducation artistiques
  Nabisco
O
HISTORIQUE ET OBJECTIFS
 
Tafory-Nicolyah, centre d'éco-tourisme équitable et solidaire
et centre d'éducation artistique et patrimonial en Guinée Conakry
au village de Khorira (préfecture de Dubréka)
O
Le centre Tafory a fonctionné de 2001 à 2013.
O
O
O

O

O

O
O
O
O
O
O

 
Les objectifs de ce centre sont :
  • le respect et la valorisation de l'environnement naturel, humain, culturel et patrimonial ;
  • l'aide au développement maîtrisé du village et, à moyen terme des villages environnants grâce aux activités générées par l'accueil d'hôtes ;

  • l'éducation, et particulièrement l'éducation culturelle (artistique et patrimoniale) conçue comme une éducation à l'initiative en général.
 
En 2001, la base du fromager séculaire sous lequel avait été fondé le village, a été dégagée par l'ensemble des habitants du village. Le sacrifice de renaissance de
ce site sacré a eu lieu. "Ancien village" se disant en langue soussou "tafory",
le projet s'est appelé Projet TAFORY.
 
Depuis 2011, le site est appelé TAFORY-NICOLYAH car en langue soussou,
le suffixe "-yah" accolé à un nom de personne identifie le lieu où réside
cette personne (Nicolyah = chez Nicole).
 
Descriptif complet du projet : cliquer sur l'icône
 
Vue aérienne du site en 2003.
 O
2001 : début des constructions, la résidence principale.
 O
2001 : suite des constructions, les cases pour les hôtes.
 O
Fabrication des charpentes en bambou et autres bois de la brousse.
 O
Les toitures sont prêtes à  être recouvertes de paille.
 O
Crépissage avec un mélange de terre et de plantes locales servant de liant.
O
Début de l'aménagement du jardin.
O
Carrelage par le carreleur du village.
Pose de poteau de soutennement sculpté.
 O
2011 : Bengaly, le gestionnaire, nous accueille avec une calebasse
pleine de riz et de noix de kolas.
O
La résidence principale. Au premier plan : un jaquier.
O
Une case d'hôtes dans le jardin.
O
Sol de l'espace rencontres  et  Terrasse de la résidence principale.
O
Bengaly et son équipe (février 2011).
O